mercredi 16 juin 2010

Hier, en sortant du travail, la pluie tombe déjà violemment, il y a du monde sur la route, fin d'après midi, les gens sortent du travail pour rentrer chez eux. Et ca tombe, ca tombe...Je n'y vois pas grand chose. Par chance, je n'habite pas très loin. Coupure d'électricité à la maison, tant pis, on mangera froid...et toujours pas d'électricité .... La pluie tombe sans répit et ca dure toute la nuit...j'ai du mal à dormir, les éléments se déchainent... 
Ce matin au réveil.... pas d'électricité, pas de radio, pas de télé, que s'est il passé la vieille et pendant la nuit? ... il faut repartir travailler... 
Certains ont eu moins de chance que moi. Il est tombé l'équivalent de six mois de pluie en moins de 24h sur le Var ....


1.550 personnes évacuées à Fréjus
A Fréjus, quelque 1.550 personnes, dont de nombreux touristes, ont été évacuées après les intempéries ont fait déborder le fleuve côtier de l'Argens. Fréjus a été "coupée en deux" et "de nombreuses personnes ont dû être hélitreuillées ou évacuées" a expliqué Francis Tosi, premier adjoint au maire de Fréjus.

Parmi les réfugiés se trouvent de nombreux touristes étrangers qui étaient dans des campings ainsi que des gens du voyage évacués d'une aire de grand passage située près de l'Argens. "Il faut leur donner des vêtements et à manger, ils ont tout laissé sur place", a souligné l'élu.
Le bilan s'est alourdi à quinze morts dans la région de Draguignan, dans le Var, selon un dernier bilan de la préfecture. La région a été dévastée mardi par des inondations dues à des pluies torrentielles. Plusieurs cours d'eau restaient mercredi sous étroite surveillance dans le secteur de Fréjus.
Huit personnes sont mortes à Draguignan, quatre à Trans-en-Provence, une au Luc, une à Roquebrune et une à Fréjus, a indiqué la préfecture. Les communes les plus touchées sont Draguignan, Les Arcs, Figanières, Roquebrune et Trans. "Le temps est à l'amélioration", poursuit la préfecture. "Les pluies régressent et ne concernent plus que le Var sur sa partie au nord de l'Argens" et devraient évacuer complètement le département d'ici la fin de la matinée. L'épisode pluvieux, annoncé par Météo-France qui avait placé toute la région Provence-Alpes-Côte d'Azur en alerte orange, a été dévastateur du Cannet jusqu'à Fréjus.

A Draguignan, où l'eau est montée de plus de deux mètres dans les rues, «300 mm de pluies sont tombés depuis 16 heures mardi, ce qui est énorme», a indiqué la sous-préfète. «Ce matin, nous avons retrouvé un coeur de ville dévasté, extrêmement abîmé avec des carcasses de voitures dans les rues, des routes effondrées, des maisons éventrées, des dégâts aux infrastructures», a-t-elle décrit. Dans la soirée, des flots d'eau boueuse ont en effet envahi les rues de la ville, contraignant de nombreux automobilistes à abandonner leurs véhicules.
Au centre hospitalier de la ville, près de 400 personnes ,dont beaucoup en état de choc, ont été prises en charge.

Des chapelles ardentes ont par ailleurs été mises en place à l'hôpital de Draguignan et à Fréjus, tandis qu'une cellule médico-psychologique est opérationnelle au centre hospitalier de Toulon. Le ministre de l'intérieur, Brice Hortefeux, s'est rendu dans la région.

DRAGUIGNAN (Var), 16 juin 2010 (AFP) - Le bilan des intempéries dans le Var s’est à nouveau alourdi mercredi, atteignant 19 morts, a-t-on appris auprès de la sous-préfète de Draguignan, Corinne Orzechowski, chargée des secours.

(Sources Internet)

5 commentaires:

Tema a dit…

la nature n'a pas épargné les différentes côtes françaises ces derniers mois!! il en faut du courage pour se relever de ces catastrophes!!

Calou a dit…

J'ai pensé à toi au fil de la journée .... quelle terrible catastrophe ....

ParisMaddy a dit…

Je suis désolé de lire sur votre temps de pluie.

I'm sending you some sunshine smiles. Be safe.

irma a dit…

Chez nous déluge mardi matin, mais nous n'avons pas regardé les infos car mon petit frère est là (il a choisi sa semaine...), pas trop au courant de l'étendue des dégats sur le moment, mais vu des articles sur internet catastrophiques !

Marie-Ange a dit…

C'est un désastre.
Tant de peine ! Quelle tristesse ...
Je t'embrasse
Marie-Ange